La marque Badcha originaire d’Allemagne revient sur le devant de la scène avec son nouveau foyer cheminée. Badcha est avant tout l’un des premiers inventeurs du foyer cheminée depuis quelques années avant Brohood et autres marques du marché.


 

Historique

Deux associés ont un jour inventé le tout premier foyer cheminée,  du nom de Badcha,  également nom de la maintenant célèbre marque. Sans doute une innovation révolutionnaire ayant permis de découvrir de nouvelles sensations. En peu de temps, le Badcha a connu trois versions, chaque nouveau modèle améliorant les performances du foyer et le rendant encore un peu plus populaire.

Badcha_Specht

La dernière version : Badcha Specht 3.0

Suite à une vision différente du produit et de la façon de gérer la marque, l’un des associés a décidé de couper les ponts et de là est née Brohood, à l’origine de la renaissance du Badcha :  le PHOENIX 

brohood

Les foyers de ce type (cheminée, badcha, kamin : cheminée en allemand…) sont très populaires en Allemagne et en Turquie, ils sont d’ailleurs souvent appelé foyer turc. Leurs looks s’accordent à merveille avec des narguilés traditionnels. Concernant le Brohood Phoenix, c’est aujourd’hui l’un des foyers les plus convoités en Allemagne et désormais en France où il a connu un franc succès depuis sa sortie.

Mais Badcha ne compte pas s’avouer vaincu pour autant et tente de sauver leur produit. A cet effet, la marque revient avec un prototype dédié aux testeurs et nous avons eu la chance de nous procurer un exemplaire.

badcha21

Un prototype ? Mais pourquoi ?

Badcha a sans doute voulu proposer un prototype aux testeurs afin que nous puissions tous ensemble contribuer à l’amélioration de celui-ci. En effet, Badcha désire que les fumeurs quotidiens donnent leur avis afin de modifier ou non le produit final.


 

Caractéristiques techniques

Le Badcha HAK se compose de trois parties :

 Le foyer est en terre cuite de type classique avec d’énormes trous, ce qui octroie un tirage confortable et sans efforts . Il est très solide,lourd et en terre cuite pour une meilleure gestion de la chaleur.

badcha6

badcha7

Jusque là, rien ne change.

On poursuit avec la cheminée et sa grille.

badcha5

Le tout est en acier inoxydable, solide et plutôt bien fini.

badcha18

Comme le Phoenix, le tube servant de cheminée est démontable.

badcha15

En revanche, le tube est plus solide que son concurrent, le filetage est également de meilleure qualité.

badcha14

Contrairement au Phoenix, le Badcha n’est pas perforé sur toute sa surface.

badcha17

Il y a quatre fentes sur toute la périphérie de la pièce. Ainsi aucune cendre risque d’envahir votre tabac.

badcha16

badcha13badcha12

La cheminée est peut être un peut trop longue, mais ce n’est qu’un avis personnel.

badcha11

badcha10

La encore, pas de tamis mais une grille en acier composé de fentes à son centre.

badcha4

badcha3

Le tout assemblé.

badcha9


Utilisation

Je prépare le foyer d’un bon et savoureux Al-Fakher Raisin Menthe.

badcha-5

Je pose le Badcha sur celui-ci.

badcha-4

badcha-1

Après avoir allumé les charbons, je les dépose au centre afin d’avoir une chauffe conséquente.

badcha-2

Ce type de foyer s’utilise avec des charbons naturels, déjà pour l’aspect traditionnel, mais aussi pour la gestion de la chauffe. En effet, les foyers cheminée demandent une chauffe importante pour être opérationnel.
Nous l’avons utilisé avec trois charbons naturel en cube (Tom Cococha Gold). Je commence par mettre les charbons contre la cheminée et on laisse chauffer quelques minutes.

A vrai dire, le Badcha met plus de temps à chauffer qu’un Brohood. En effet comme le système est entièrement en métal et très peu perforé, la durée de chauffe pour le démarrage augmente. Après 7 bonnes minutes, la fumée commence à faire son apparition, puis devient très épaisse au bout de quelques lattes.

Avec 3 charbons Tom Cococha Gold la séance aura duré près de 1 heure et j’ai pu relancer une tournée de 3 charbons. La chicha aura durée environ 1h30 maximum avec une chauffe parfaitement gérée. Cependant, je préfère mettre 4 charbons naturel en une seule fois pour une séance d’environ 1h20, voir plus si vous préférez.

Contrairement au Brohood Phoenix, le Badcha hak ne nécessite pas tellement de déplacer les charbons. Le Badcha se rapproche beaucoup du Kaloud Lotus de par ses caractéristiques identiques : démarrage long, session qui dure plus longtemps, simplicité d’utilisation puisque nous n’avons pas spécialement besoin de déplacer les charbons durant son utilisation, puis en puissance ce n’est pas aussi fort qu’un Brohood.

Le Badcha Hak ressemble peut être beaucoup au Phoenix (qui d’ailleurs ressemble beaucoup à l’ancien Badcha Specht présenté plus haut ) mais il est pour moi bien différent, c’est donc un bon compromis. Même si nous avons élu le Brohood Phoenix meilleur produit de l’année 2013, je pense que le Badcha Hak pourrait avoir sa place cette année car il est aussi de très bonne qualité.

En terme d’usure, le Badcha Hak est bien plus solide et aura une durée de vie plus longue que le Phoenix, je parle bien évidement de la pièce qui est en contact directe avec les charbons. Après de nombreuses (très nombreuses) sessions sur le Brohood, le tamis se perfore et perd de sa qualité après chaque utilisation. Tandis que le plateau du Badcha lui n’a pas l’aire de craindre les hautes températures. Déjà 10 utilisations à son actif et il a très légèrement pris de nouvelles couleurs. A voir à long terme.

badcha25

Deux foyers cheminées qui se complètent parfaitement.

badcha hak prototyp

Comme c’est un prototype et que la marque badcha nous demande de donner nos impressions  en vue d’améliorer le produit, voici les seuls éléments nécessitant à mon sens d’être légèrement revus :

  • Raccourcir la cheminée
  • Revoir la stabilité de système de grille

La version finale devrait être lancée dans environ 1 ou 2 mois, nous vous tiendrons au courant de sa sortie ainsi que de son prix.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

 

 

 

Un commentaire 

  1. Chicha&Co dit:

    Le badcha se rapproche plus du kaloud dans son utilisation mais au niveau du goût, cela ce rapproche t il plus du kaloud dans sa douceur ou plus du brohood dans ces arôme mieux retranscrit et son goût plus fort.

Laisser un commentaire